L’usage détourné du protoxyde d’azote présente des risques.

On me propose du « proto » ou du « gaz hilarant », je fais quoi ?

Je refuse, c’est le seul moyen de ne pas mettre ma santé en danger. Si j’en consomme je réduis les risques pour moi et les autres. 

Quelle est ma responsabilité si j’organise une soirée ? 

Je respecte l’environnement. 

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !